Sélectionner une page
L’ancien champion poids welter de l’UFC Georges St Pierre était l’un des athlètes les mieux conditionnés de l’histoire de la MMA. Sa routine d’entraînement se composait de gymnastique pour la dextérité et la coordination dynamiques, de Power training pour les explosions et de boxe pour des coups précis et puissants.
Exercice
“Je m’entraîne toujours avec de meilleurs lutteurs que moi, de meilleurs boxeurs que moi, de meilleurs jujitsuistes que moi”, déclare Georges St-Pierre. “Lorsque vous vous entraînez avec des gens qui sont meilleurs que vous, cela continue de vous mettre au défi. En me mettant au défi, je deviens meilleur. Cela vous permet de mieux développer vos compétences que quelqu’un qui s’entraîne toujours avec les mêmes personnes, encore et encore. J’ai une très bonne équipe.
“Quand je vais là-bas [dans d’autres centres d’entraînement], je joue leur jeu. Quand je lutte contre un gars comme David Zimmerman, je n’ai pas le meilleur de lui… Je lutte bien mais pas le meilleur de lui. Mais quand j’entre dans le sport et que je me retrouve en position de takedown, le gars que je combats n’est pas un gars comme Zimmerman. C’est la même chose en boxe, jujitsu, Muay Thai. C’est pourquoi j’essaie de m’entraîner dans chaque discipline avec les meilleurs.”
Régime alimentaire
“J’ai tendance à manger aussi bien que possible, mais j’utilise le régime pour perdre du poids”, explique Georges St-Pierre. “Je pèse 185 livres, et je dois être à 170 sur la balance [pour la pesée], donc en quatre jours je vais perdre 15 livres. Je vais réduire les glucides, le sodium, et je vais manger beaucoup de légumes verts et beaucoup de protéines. En faisant ça, je vais me restreindre et perdre du poids. Et après la pesée, je vais faire le contraire en mangeant beaucoup de glucides et reprendre tout mon poids.
“Mon plat préféré est la tourtière, un plat canadien français, mais malheureusement je ne peux pas en manger quand je suis en train de perdre du poids. Ce sera pour après le combat. Ma mère fait la meilleure tourtière du monde.”
Routine d’entraînement
“Normalement, quand je n’ai pas de combat à venir, je m’entraîne toujours”, explique Georges St. Pierre. “Je m’entraîne six jours par semaine, à raison de deux entraînements par jour. Je boxe, je vais à la salle de sport et j’ai beaucoup de supers partenaires d’entraînement. Je m’entraîne avec des gars qui vont aller aux Jeux olympiques, et je m’entraîne avec certains des meilleurs jujitsu du monde. Dans tous les types d’entraînement que je fais, je m’entraîne avec des gars meilleurs que moi afin de toujours développer mes compétences. “Quand j’ai un combat, et que le combat se rapproche, disons un mois avant le combat, je ne m’entraîne pas seulement à la boxe ou à la lutte. Je m’entraîne plus en MMA, et ce que je veux dire par là, c’est que je fais venir des partenaires d’entraînement ici et je mélange tous les entraînements ensemble, comme le kickboxing, la soumission, le takedown au sol, pour vraiment me donner le réflexe et l’élan pour le combat. “Je fais de la boxe, de la lutte, du Muay Thai, du jujitsu – ce sont les quatre disciplines que je pratique. Je fais aussi du sprint et de la musculation. “Si vous voulez être un combattant MMA coriace, vous devez avoir une expérience dans quelque chose.
Apprenez les séquences d’entraînement et les secrets qui vont booster votre développement en BJJ et vous permettre de vous améliorer en beaucoup moins de temps grâce à Samir Bensaid. L’entraînement améliorera vos compétences 4 à 5 fois plus vite que le simple entraînement régulier.
Select your currency
EUR Euro